Passer de PC à Mac, épisode 3 : les alternatives Mac aux programmes Windows

Les nouveaux utilisateurs de Mac éprouvent parfois quelques difficultés lors de leurs premiers pas avec leur nouvel ordinateur. Après des années sous Windows, vous serez forcément tenté d’utiliser les applications que vous aviez  pour effectuer vos tâches numériques quotidiennes.

Désormais, de nombreux programmes disponibles sur Windows le sont aussi sur Mac. Mais il existe des alternatives Mac qui n’existent pas sur Windows et qui méritent d’être connues.

Naviguer sur internet

Les navigateurs principaux sont presque tous multiplateformes, de sorte que vous trouverez pour Mac tous ceux qui existent sur PC, de Chrome à Firefox en passant par Opéra. Mais quand Windows 7, pour surfer sur le web, vous inflige nativement Explorer 8 comme navigateur, OS X vous régale avec Safari.

Le navigateur d’Apple est technologiquement avancé, consomme moins de RAM (mémoire vive) que la concurrence, gère les extensions et offre des caractéristiques uniques. L’un des plus intéressants est Safari Reader, une vision alternative des pages Web avec une disposition claire et lisible fournissant une lecture agréable et sans effort.

Si vous ne le connaissez pas, n’hésitez pas à le tester.

Email

Le programme par défaut pour l’email sur Mac s’appelle Mail. Si vous utilisiez Outlook, vous remarquerez une meilleure organisation de l’interface, une complexité réduite et un design beaucoup plus agréable, mais aussi une capacité professionnelle moindre.

En comparaison avec Windows Mail et Outlook Express, Mail est meilleur sur tous les fronts, y compris la stabilité et la performance. L’interface emprunte à partir de Mail pour iPad est confortable et le programme dispose d’un moteur de recherche puissant et précis. Mais si vous êtes friands d’Outlook, Office 2011 pour Mac est disponible pour les ordinateurs Apple.

Écoutez de la musique

Difficile, aujourd’hui, de ne pas connaître iTunes (disponible sur Windows et Mac) : il est bien fait, plein de fonctionnalités et facile à utiliser. La version Mac fonctionne beaucoup mieux que celle sur Windows qui est lente à ouvrir et dispose d’une installation compliquée.

Avec iTunes, vous pouvez également écouter des CD ou les convertir au format MP3 ou AAC où les importer dans votre Mac.

Si vous voulez écouter un fichier audio, vous pouvez également utiliser le logiciel QuickTime. Et si vous ne pouvez pas quitter Winamp, vous pouvez toujours obtenir la version Mac qui permet même d’importer votre bibliothèque iTunes.

Regarder des vidéos

Windows Media Player (au moins jusqu’à la version 12) a toujours été un peu « l’enfer » pour les utilisateurs Windows : lent, peu de formats lisibles, beaucoup de consommation de ressources…

Les utilisateurs de Mac ont par défaut, QuickTime. Parmi ces fonctionnalités, Quick Time vous permet de lire audio et vidéo, de couper les fichiers et les convertir vers d’autres formats. Il est aussi compatible DivX. Si Perian est à ses côtés, vous pourrez tout lire.

Compresser et décompresser

ZIP et RAR sont les deux formats les plus populaires de compression de fichiers utilisés dans le monde Windows. Les utilisateurs de Mac, eux, doivent souvent faire face avec les extensions SIS et SISX. Mais cela ne va pas compliquer votre vie. OS X est livré avec par défaut StuffIt Expander, qui permet d’ouvrir des fichiers ZIP, RAR, SIS, SIS…

Pour compresser des fichiers, cependant, vous avez besoin de StuffIt Deluxe ou Stuffit Standard. Pour compresser, décompresser, crypter et gérer des fichiers facilement et de manière efficace, vous pouvez utiliser WinZip (qui existe aussi pour Mac).

Mais il y a aussi de nombreuses alternatives à ces noms ronflants. Quelques exemples : The Unarchiver (un excellent décompresseur multi-formats), BetterZip (qui comprime les fichiers TAR et ZIP) ou encore RAR (pour le format RAR).

Un dernier conseil, dictée par l’expérience : s’il vous arrive de vouloir décompresser des fichiers volumineux en plusieurs morceaux RAR créés sur PC, la meilleure solution est MacPAR deLuxe.

Graver : adieu Nero !

Les alternatives Mac pour graver sont très classiques : Toast Titanium, SimplyBurns ou encore Burn.

Toast est une suite de gravure de très grande qualité, facile à utiliser et très attrayante. Il fait tout ce qu’il doit faire, y compris regarder des vidéos et écouter de la musique. Si vous l’achetez, vous ne serez pas déçus.

SimplyBurns est gratuit et vous guide étape par étape l’ensemble du processus de gravure, la copie de disques, la création d’images disques. Burn est encore moins compliqué et vous permet même de graver des images ISO.

Une visionneuse d’image et des documents PDF

Les utilisateurs de PC sont habitués à la visionneuse de photos Windows. A sa place, les utilisateurs Mac bénéficient d’Aperçu, présent nativement aussi avec le système d’exploitation. Avec Aperçu, vous pouvez afficher tous les formats de photo. Il possède également quelques options d’édition de base. Indispensable pour un usage quotidien.

Et pour les fichiers PDF ? Encore une fois : Aperçu !

Gestion des bibliothèques de photos

L’utilisateur Mac aura une tendance naturelle à utiliser iPhoto. Le programme est très complet et assez simple à utiliser. La reconnaissance faciale et la fonctionnalité Lieux vous aide à organiser vos photothèques. Vous pouvez également éditer des photos, créer des diaporamas, des albums et les partager par courriel ou via le Web.

L’homologue d’iPhoto pour les professionnels se nomme Aperture. Il est parmi les outils d’édition les plus avancés et a été conçu en tenant compte des besoins de la photographie numérique professionnelle.

Entretien

Une des questions les plus fréquemment posées par ceux qui viennent du monde PC est de connaître quel programme à utiliser pour défragmenter le disque dur ? La réponse est simple : aucun. Oubliez donc les programmes comme Defraggler.

OS X, en fait, n’a pas besoin de cela. Ni du nettoyeur de registre. Ni de nombreux autres attentions nécessaires sous Windows. Le cœur de Unix de l’OS d’Apple est en effet très fort et peut prendre soin de lui-même très bien.

Cela ne signifie pas qu’il est parfait et invincible, bien sûr.  Si vous venez du monde Windows et que vous étiez sensible à ces questions, vous avez probablement utilisé TuneUp Utilities, Glary Utilities et CCleaner.

Certains programmes classiques pour prendre soin de votre Mac existent tels que OnyX (pour vérifier l’intégrité du système et éliminer les fichiers temporaires qui ne sont plus nécessaires) et Cocktail (disposant de fonctions comme le nettoyage, la réparation et l’optimisation des performances de votre ordinateur).

Retouche photo : peu de changements

Il existe peu de différences pour les programmes de retouche photo entre PC et Mac. Photoshop, Photoshop Lightroom ou encore l’excellent GIMP sont disponibles pour les utilisateurs Mac. De quoi pouvoir ouvrir vos anciens fichiers PSD sur votre nouvel ordinateur sans aucune crainte.

Traitement de texte

Pour ceux qui souhaitent un logiciel de traitement de texte pur, Pages est le logiciel qu’il vous faut. Pages fait partie de la suite bureatique iWork. Son utilisation est simple et très agréable bien que la quantité d’outils offertes par Microsoft Word 2011 pour Mac est tout à fait supérieure.

En ce qui concerne la compatibilité, il n’y a pas d’inquiétude à avoir : vous pouvez ouvrir et éditer avec Pages n’importe quel document Word, et vous pouvez également créer ou enregistrer votre travail au format DOC.

Si vous ne voulez pas renoncer à  la suite Microsoft Office, la versions Mac est sont pratiquement identique à son homologue PC, à la fois en apparence et en fonction. En bref, vous ne perdrez pas vos repères. Il existe toujours des alternatives comme OpenOffice ou NeoOffice, la suite libre et open source qui fonctionnent sur Windows, Mac et Linux.

Programmes de Tchat

Une des meilleures solutions pour ceux qui utilisent Mac est Adium, un client multiprotocole qui vous connecte à AIM, MSN, Jabber, Yahoo et bien d’autres services de messagerie instantanée. Le seul service qui ne vous offre pas le chat vidéo. Mais pour cela, il y a de bonnes alternatives : Skype, qui n’a pas besoin d’être présenté ou le simple mais efficace FaceTime (la valeur par défaut dans OS X Lion), qui sert à communiquer entre tous les appareils fixes et mobiles d’Apple.

Les nostalgiques, toutefois, peuvent toujours compter sur Messenger pour Mac, ou peuvent opter pour son homologue open source, aMSN. N’oubliez pas Yahoo! Messenger, qui offre la vidéoconférence, chat vidéo et les services VoIP.

[Via OnSoftware IT]

Lire l’épisode 1 de notre Guide Mac :

Passer de PC à Mac, épisode 1 : introduction à OS X

Passer de PC à Mac, épisode 2 : installer et désintaller des applications

Autres posts sur Mac

  • Exécuter des applications Windows sur Mac [Tutoriel]
  • Virus Flashback : Comment désinfecter votre Mac ?
  • iTether partage la connexion internet de l’iPhone avec un PC ou un Mac
  • CCleaner, pour Mac?
  • Commentaires en cours de chargement