Grand Theft Auto: L’évolution d’une saga mythique

Si Grand Theft Auto a occupé au cours des deux dernières décennies une place prépondérante dans le monde du jeu vidéo, il n’en a pas été toujours ainsi. Aujourd’hui célèbre pour sa vue à la troisième personne et ses mondes ouverts, le jeu à ses débuts se présentait sous des dehors bien différents, avec des graphismes simplets et une vue aérienne surplombant le véhicule du joueur. Le principe était alors le même qu’aujourd’hui, puisqu’il s’agissait de gagner des points en volant des voitures et en semant la pagaille. Mais la version de 1997 est à des années lumières du GTA d’aujourd’hui. Alors, qu’est-ce qui a changé?

Grand Theft Auto, le germe de la saga

Pas plus tôt confirmé le succès du premier épisode, Rockstar Games, un des responsables de la série, planche immédiatement sur une suite qui allait chambouler à jamais l’industrie du jeu vidéo. Grand Theft Auto 2, sorti en 1999, puis Grand Theft Auto 3, en 2001, remportent un succès foudroyant, surtout dû à la toute nouvelle perspective à la troisième personne, à la richesse des scénarios et à la naissance d’un monde ouvert qui réellement incitait le joueur à s’impliquer à fond dans l’action.

Le tournant de Vice City et San Andreas

Mais l’innovation n’allait surtout pas s’arrêter là. Sur sa lancée, Rockstar Games décide de donner à la saga une nouvelle impulsion avec deux nouveaux théâtres d’opérations : une sorte de Miami des années 80 dans GTA Vice City et un décor rappelant beaucoup le Los Angeles des années 90 dans GTA San Andreas.
Acclamés à leur sortie, les deux jeux ont aussi déchainé la fureur de la critique. Même habituée au style de la saga, elle s’est offusquée cette fois du redoublement de la violence, du langage employé et des références au sexe des scénarios. Le ton est désormais donné!

Le multijoueur enfin pris en charge

Il faudra cette fois attendre quatre ans pour que sorte, en 2008, Grand Theft Auto IV. La patience des fans a été mise à dure épreuve, mais elle se voit récompensée par des graphismes impressionnants, l’élargissement du monde ouvert, un nouveau parc de voitures et des missions inédites. Cerise sur le gâteau : l’option multijoueur qui permet à 32 personnes de jouer simultanément.

GTA se renouvelle encore avec la vue subjective

Rockstar Games va encore prendre le temps de peaufiner son nouvel épisode et en 2013, soit cinq ans après GTA 4, c’est Grand Theft Auto V, le dernier volet, qui voit le jour, pour le plus grand bonheur des fans. Les joueurs peuvent enfin basculer de la traditionnelle vue à la troisième personne à une vue subjective. L’idée ? Convaincre, et rallier bien sûr, les adeptes du First Person Shooter. C’est chose faite.

Et maintenant ?

Nul doute que Rockstar continuera d’innover lors des prochains épisodes, histoire d’impressionner ses fans avec toujours plus d’action, d’adrénaline, de poursuites et d’explosions, mais aussi de nouveaux modes de jeu. Le parcours de la franchise nous montre clairement qu’à l’heure de se renouveler, GTA sait mettre les bouchées doubles.

Commentaires en cours de chargement