Facebook Graph Search et confidentialité des données: 5 conseils pour se protéger

Facebook vient de lancer son propre moteur de recherche social Facebook Graph Search. Voici 5 astuces pour gérer la confidentialité de vos données. Une bonne vérification à faire avant que ce service soit disponible en France.

En effet, avec ce nouveau moteur de recherche, il sera beaucoup plus facile de retrouver des informations que vous aviez partagées avec vos amis. Ces informations, si elles sont publiques, pourront être visibles par tous grâce à ce nouvel outil. Progrès ou danger? En tout cas, il va falloir être très attentif. Voici cinq conseils pour maîtriser ce qui va être visible sur ce Facebook Graph Search. Ajoutez-y un peu de bon sens et vous devriez vous en sortir…

Graph Search: un moteur de recherche social

Petit rappel, ce moteur de recherche n’est techniquement pas un moteur de recherche web pur. En ce sens, il n’est pas directement concurrent de Google, Yahoo ou Bing, les leaders du marché de la recherche. Mais, dans la réalité, Facebook se positionne désormais au même niveau que ses aînés.

Le moteur de recherche se base sur tous les contenus partagés sur le réseau social avec vos amis.  Vous pouvez ainsi rechercher des personnes, des photos, des lieux ou encore des centres d’intérêt.

Facebook Graph Search est pour l’instant en version bêta et uniquement disponible aux États-Unis. Profitez donc du laps de temps qui vous reste avant son arrivée dans les pays francophones pour vérifier quelles sont les données que vous avez publiées qui seront visibles – ou pas – dans ce nouveau moteur de recherche.

1. Lire ce que Facebook nous dit sur la confidentialité des données dans Facebook Graph Searh

Facebook a pris les devants sur ce sujet et plusieurs informations sur la confidentialité des donnés dans le Facebook Graph Search sont accessibles en français sur cette page dédiée:  www.facebook.com/about/graphsearch/privacy.

Une vidéo, cette fois-ci en anglais est disponible et vous en explique un peu plus.

2. Consulter son historique personnel pour gérer ce qui apparaît dans la recherche

Pour vérifier ce qui apparaît dans la recherche, il faut aller dans votre historique de recherche que vous trouverez dans votre page de profil en haut à droite.

historique de recherche dans Facebook

Dans cet Historique, vous trouverez l’ensemble des actions liées à Facebook et qui vous concernent: “like”, demande et ajout d’amis, commentaires et statuts. Mais aussi les applications qui interagissent avec le réseau social.

Dans le menu de gauche, vous pourrez facilement gérer la visibilité de chaque activité.

3. Vérifier les applications “autorisées”

Vous avez certainement autorisé plusieurs applications à interagir avec Facebook. Mais vous ne voulez pas forcement que cela se sache et se retrouve dans le Facebook Graph Search.

Pour cela, allez aussi dans votre Historique. La liste des applications est présente elle aussi dans le menu de gauche. Cliquez sur “Toutes les applications” et vous verrez apparaître toutes les publications liées.

A vous ensuite de supprimer celles que vous ne voulez pas voir apparaître dans le moteur de recherche ou de modifier la configuration pour déterminer quelles personnes pourront lire ces notifications (pour cela, une bonne gestion des listes est bien pratique).

Vous pouvez aussi supprimer une application. Vous devez aller dans “Confidentialité” puis “Applications”.

4. Contrôler l’identification des photos

La publication de photo est une des activités favorites des utilisateurs sur Facebook. Il faut néanmoins être prudent concernant l’identification des photos. Personne n’a envie de partager une photo compromettante avec tout le monde.

Pour cela, il vous faut retourner dans le menu “Confidentialité” que vous trouvez en cliquant sur l’écrou qui se trouve en haut  à droite de votre page. Ensuite dirigez-vous dans le menu à gauche et cliquez sur “Journal et identification”. Vous pourrez dès lors gérer les identifications ajoutées par d’autres personnes, recevoir une notification quand quelqu’un vous a identifié sur une photo ou gérer les permissions sur les identifications que vos amis ajoutent à votre contenu avant la publication sur Facebook.

identification des photos dans Facebook

5. Revoir la section “A propos”

La section “A Propos“, que vous pouvez modifier directement à partir de la timeline, va avoir une importance particulière dans le nouveau moteur de recherche Facebook Graph Search. Pour les recruteurs par exemple, le fait d’indiquer vos différentes expériences professionnelles va leur permettre de vous repérer facilement. Facebook avec ce nouveau moteur de recherche va devenir une base de données exceptionnelle pour les recruteurs et va concurrencer directement LinkedIn et Viadeo.

Autre exemple, indiquer publiquement que vous êtes célibataire, votre âge et l’endroit où vous habitez peut vous transformer en cible pour toute personne qui cherche une âme sœur…  Bref, soyez attentif à toutes les informations que vous publiez dans cette section car elles serviront souvent de base pour les requêtes de recherche.

Conclusion

Ces cinq conseils valent à la fois pour votre utilisation de Facebook au quotidien comme pour la gestion de la visibilité des informations que vous publiez sur son nouveau moteur de recherche. N’oubliez pas aussi de bien gérer vos listes pour définir qui peut voir quoi. Pour cela, allez sur la page : www.facebook.com/bookmarks/lists

Le moteur de recherche social Facebook Graph Search va accentuer la nécessité des utilisateurs d’être très attentifs à ce qui sera visible ou pas sur Facebook et par qui. Cette activité reste complexe et bien des utilisateurs risquent d’être dépassés par cet exercice subtil.

Mais que doit-on préférer ? Un réseau social avec de nombreuses fonctionnalités de partage et d’interaction mais avec une gestion de la confidentialité des données rendue difficile? Où un réseau social simplifié mais facile à contrôler?

Articles associés

Commentaires en cours de chargement