Titanfall : la nouvelle génération de jeux de tir est arrivée !

Nous avons essayé Titanfall, le jeu de shoot le plus attendu de 2014. Multijoueurs en ligne, énormes robots, pilotes agiles et graphismes spectaculaires en font un titre qui promet de faire un tabac.

Bien sûr, Titanfall ne bouleverse pas les codes monotones des jeux de tir. Mais avec l’introduction de quelques innovations et un juste équilibre entre tirs frénétiques et tactiques, pour les joueurs experts comme pour les débutants, le jeu ajoute quelques nouvelles fonctionnalités innovantes pour le genre, qui seront une source d’inspiration pour de nombreux titres à venir.

Ce titre exclusif de Microsoft, qui sortira sur PC, Xbox 360 et Xbox One, pourrait devenir le nouveau Halo, ou au moins convaincre de nombreux joueurs de choisir une des plateformes de l’entreprise de Redmond.

Titans et pilotes

Titanfall se déroule dans un scénario de science-fiction post-apocalyptique (bien sûr !), dans une zone appelée de l’univers appelée The Frontier, où deux factions, l’IMC (Interstellar Manufacturing Corporation) et la Milice, s’affrontent.

Dans le jeu, vous contrôlez deux types de personnages : les titans et les pilotes, c’est-à-dire les humains qui peuvent conduire ces énormes robots. Tous deux appartiennent à des classes différentes et possèdent des caractéristiques différentes, dont la plupart sont à débloquer après avoir joué plusieurs matchs et obtenu suffisamment de points d’expérience.

Les pilotes sont extrêmement agiles : ils peuvent marcher sur les murs, possèdent un jetpack qui leur permet de sauter plus haut et se déplacent plus rapidement. Leur coup spécial vous permet de devenir invisible de l’ennemi pendant quelques secondes, tandis que le reste des personnages ressemble à ceux des autres jeux de tir.

Les Titans sont des robots gigantesques. Ils sont puissants, ont un bouclier qui les protège, mais une fois endommagés, ils vont commencer à subir des dégâts. Leur coup spécial vous permet d’attirer les coups de l’ennemi puis de lui renvoyer, au lieu de leur lancer directement des grenades et missiles. Lorsque le Titan est endommagé, vous devrez appuyer sur le bouton d’éjection pour être tiré vers le haut rapidement, avant qu’il n’explose.

Comme le titre du jeu le suggère, ces robots sont littéralement tombés du ciel sur terre. Dans la plupart des modes, vous commencez en tant que pilote et devez collecter un grand nombre de points ou attendre un certain temps de ne pouvoir devenir un titan et voir la terre qui s’étend autour de vous.

Trois modes de jeux, tous multijoueurs en ligne

Titanfall se joue exclusivement en ligne avec plusieurs joueurs. Dans la version bêta, les modes de jeu disponibles sont au nombre de trois : « Attrition », « Hardpoint Domination » et « Last Titan Standing », jouable sur deux cartes : « Angel City » et « Fracture ».

« Attrition » est le mode le plus accessible pour les nouveaux joueurs, car il repose sur un système de points, déterminés par le nombre de joueurs tués de l’équipe. La première équipe qui atteint la cible ou qui est en tête à la fin du temps imparti gagne. Si vous faites partie de l’équipe qui vient d’être battue, vous pouvez encore espérer gagner des points en atteignant le vaisseau de sauvetage en premier, surtout si vous êtes le seul survivant.

« Hardpoint Domination » est un mode similaire à « Catch the Flag », où vous devez conquérir les points clés de la carte et les conserver le plus longtemps possible pour marquer des points. « Last Titan Standing », cependant, est le seul mode où tout le monde commence avec un Titan. L’équipe qui a battu le plus d’adversaires pendant les trois manches remporte la partie.

Gameplay dynamique, mais pas trop confus

Titanfall un jeu est équilibré dans ses aspects, mais pas ennuyeux, c’est même tout le contraire ! Il s’agit plus de tirer frénétiquement que d’imaginer des stratégies, c’est un jeu rapide, avec des personnages aux caractéristiques différentes, mais complètes, qui ne font donc pas pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

La lutte entre les titans et les pilotes peut sembler être une lutte inégale, du type David contre Goliath. Mais grâce à l’agilité des pilotes et aux armes de certaines classes, l’issue du combat n’est pas certaine.

Bien sûr, un pilote peut mourir écrasé par un robot, un seul coup suffit pour le tuer, et dès que vous pourrez monter sur un titan, vous n’y penserez plus, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas détruire ces robots. Il suffit de se dire que sauter sur un titan peut le compromettre en quelques secondes.

Comparé à d’autres titres, Titanfall est très accessible pour les joueurs n’étant pas des fanatiques comme moi. Certaines armes, comme le pistolet automatique, sont également très abordables et faciles à utiliser, car l’objectif se dirige automatiquement vers la cible lorsque vous êtes à proximité.

Les commandes sont intuitives et ne sont pas suffisamment nombreuses pour devenir trop compliquées. Si toutefois elles l’étaient pour certains, l’excellent tutoriel explique comment utiliser les pilotes et les robots en cinq minutes. En outre, les personnages contrôlés par l’IA sont, surtout au début, plus faciles pour tuer des ennemis et apportent dans l’ensemble plus de plaisir à jouer.

La prochaine génération est ici

Si l’on ajoute à tout ceci, des graphismes spectaculaires et une grande attention portée aux détails (qui bien sûr nécessitent des spécifications techniques très élevées), nous avons ici le premier FPS de la nouvelle génération.

Bien sûr, c’est encore une version bêta, et le produit final peut être très différent, mais nous espérons nous retrouver avec une version du jeu encore meilleure que celle que nous avons essayée. Tout ce que nous pouvons faire est attendre la date de lancement de la version finale du jeu (11 mars aux États-Unis et 13 mars dans l’UE).

Avez-vous essayé Titanfall ? Découvrez les 5 conseils essentiels pour gagner !

Article original écrit par  Softonic.it. Adapté de l’italien.

Articles similaires:

Commentaires en cours de chargement